16 novembre 2011

Portrait de Femme # 3

Cette année, c’est le 218ème anniversaire de la mort de la Reine Marie-Antoinette…

Le 16 Octobre 1793,  Marie Antoinette connut une fin tragique sur la guillotine de la Place de la Révolution, à Paris.

Pour cette date anniversaire, voici l’un des plus beaux portraits de cette Reine.

 Zoom MA

Ce tableau-ci a une histoire intéressante car il est né d’un autre tableau, aujourd’hui disparu !

En 1783, la société française prend goût à un nouveau style de vie : un retour au naturel. Influence des Philosophes des Lumières ou non, la campagne est devenue à la mode. Les dames de la Cour adoptent peu à peu cette mode, délaissant le lourd maquillage, les corsets et les hautes coiffures extravagantes.

Bien sûr, à cette époque-là, la Reine de France est une femme moderne, aimant les jeux et les différents plaisirs de la vie et elle possède un goût vestimentaire très sûr.

Marie-Antoinette, puisqu’il s’agit bien d’elle, pose devant Elisabeth Vigée Le Brun qui la peint dans un portrait intimiste… Tableau intime car la Reine, d’une attitude pleine de dignité, est vêtue d’une très simple robe de mousseline dite « la chemise en gaulle » et elle est coiffée d’un chapeau de paille. Ce tableau la montre en train de composer un bouquet de roses.

MA en chemise à la gaulle

 Malheureusement ce tableau choqua la haute société française et acheva de discréditer la Reine aux yeux de ses contemporains… Une Reine de France ne doit pas être représentée dans une robe de voile, trop légère et surtout, trop déplacée. Cette robe et ce chapeau ne sont pas adaptés au statut d’une Reine même si elle souhaitait être représentée dans son intimité, cela ne se fait pas avec des tenues aussi simples que cette « chemise à la gaulle ».

Le tableau incriminé est alors détruit, seules cinq copies sont conservées. Mme Vigée Le Brun s’empressa de refaire un nouveau portrait de la Reine… Il s’agit donc de « Marie Antoinette à la Rose », devenu le plus célèbre des portraits de Marie-Antoinette.

MA à la Rose 1783

Dans ce nouveau portrait de la Reine, Elisabeth Vigée – Le Brun peint Marie-Antoinette dans la même posture, ses mains occupées à composer un bouquet de roses. Mais cette fois-ci, la Reine porte une éblouissante robe de cour, d’un bleu-gris, ornée de belles dentelles… La robe bien coupée et de belle étoffe est indéniablement français, correspondant exactement à la représentation de la Reine de France, icône de la mode française en ces années 1780.

En outre, le décor champêtre derrière la Reine laisse penser qu’il s’agit des jardins du Trianon, le domaine si cher au cœur de Marie-Antoinette.

Enfin, on constate que la Reine, sur ces deux tableaux, tient une rose dans ses mains. Il s’agit de sa fleur préférée qui a une signification assez forte. La rose est souvent décrite comme fort belle, pleine de grâce et de noblesse… Tout comme la Reine de France qui descend de la prestigieuse lignée des Habsbourg d’Autriche et d’Espagne et dont le visage est empreint d’une beauté majestueuse malgré les traits assez lourds.

Zoom à la Rose

Posté par Petite Marquise à 09:30 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,


Commentaires sur Portrait de Femme # 3

    Portraits

    Clap clap clap pour le récit sur chaque portrait, j'ai a-d-o-r-é!

    J'étais plongée dans cette belle époque... tu as réussi à me faire captiver et voir l'Histoire sous un autre regard!

    Posté par Chérubines, 16 novembre 2011 à 13:28 | | Répondre
Nouveau commentaire